Exit monalbumphoto
Envie de faire vos créations simplement sur mobile?
Téléchargez notre application !
Monalbumphoto playstore Monalbumphoto appstore
Book

Livre photo

Introduction à la typographie

Petite introduction à la typographie

Le terme typographie désigne plusieurs choses. On va ici s’intéresser au sens désignant « l’objet », appelé aujourd’hui une police d’écriture, et la pratique, comme étant l’art de concevoir et d’utiliser ces polices. C’est un des ingrédients visuels déterminants de toute composition contenant du texte. Dans vos livres photo, la typographie a beaucoup plus d’importance sur le résultat que ce que vous pouvez penser.

Un peu d’histoire

L’histoire de la typographie est liée de près à celle de l’imprimerie. En Europe, on positionne son apparition au XVe siècle (la Bible de Gutenberg, ça vous parle ?). Les premières « imprimantes » étaient des presses typographiques sur lesquelles on venait aligner des caractères (lettres) en plomb. Et c’était le rôle des typographes de concevoir ces caractères. Le terme de typographe ne vous dit peut-être rien, et pourtant c’est un métier qui existe toujours aujourd’hui. Vous ne l’avez sans doute jamais réalisé, mais tous les textes que vous voyez au quotidien sont écrits dans des typographies qui ont été pensées et dessinées par des professionnels. Les enseignes de magasin, les ingrédients au dos de votre tablette de chocolat, et même les mots que vous êtes en train de lire. Il existe un nombre incalculable de typographies. Elles s’inscrivent dans différentes familles de caractères, ayant des caractéristiques facilement identifiables. Sans rentrer dans le détail, on trouve par exemple : des Réales (comme la Times New Roman), des Egyptiennes (comme la Courrier), des Linéales (Arial), des Scriptes (les polices inspirées de l’écriture, comme les « attachées »), les Gothiques… Et il faut bien se rendre compte que chaque typographie est créée pour être destinée à un usage précis. Leur choix n’est donc pas seulement esthétique, mais aussi pratique et porteur de sens : elles renvoient toutes à un univers, une période ou des valeurs particulières. Il serait dur de résumer rapidement les valeurs de chaque famille, mais sans connaitre leur histoire, vous pouvez choisir avec justesse une typographie plutôt qu’une autre, simplement en la regardant. Une typographie a une « personnalité », et des caractéristiques que l’on peut personnifier : elle peut être ronde, élancée, sympathique, dure… Votre choix peut être bien meilleur et aller dans le sens de ce que dit votre texte si vous prenez le temps de regarder.

Comment trouver de nouvelles typographies ?

Les typographies numériques s’installent très simplement sur un ordinateur. Une fois qu’un caractère a été ajouté dans votre bibliothèque de police, vous y aurez accès dans tous vos logiciels d’édition, y compris notre logiciel de création de livre photo ! Si les typographies de grands créateurs sont payantes (et parfois très chères), il existe aussi des typographies gratuites ou libres de droits. Sur de sites comme Dafont, Font Squirrel, Google Fonts et d’autres, vous pourrez télécharger simplement des typographies dans différents styles (bold, italic, etc.). Faites attention au format du fichier, certains sont compatibles pour Mac et pas sur PC. Une fois le fichier téléchargé, ouvrez-le et cliquez sur « installer ».

Ensemble, luttons contre la maltraitance des typographies

Certaines typographies sont destinées à du texte « de labeur » (ce qui n’est pas un titre ou un texte spécial, comme ces lignes), d’autres plutôt pour du titrage. Leur dessin a été pensé en fonction du corps (la taille) dans lequel elles seraient employées. Mais libre à vous d’utiliser la typographie que vous voulez, pour les titres du moins. Pour les textes en petits corps, prenez garde à la lisibilité, surtout pour les polices « fantaisies ». Pour ce qui est du traitement de votre texte, vous pouvez jouer avec les styles du caractère, la couleur, le soulignement etc. Mais ne malmenez pas les typographies : évitez de les déformer, et n’ajoutez pas de contour. Vous perdriez la forme de base qui a été bien étudiée pour sa lisibilité. N’employez pas trop de typographies différentes sur un même support, l’harmonie se limite à deux voire trois caractères au maximum. Et maintenant, amusez-vous !

Pour un fonctionnement optimal et pour vous proposer une offre adaptée à vos centres d'intérêts, notre site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos cookies.
En savoir plus / Modifier vos paramètres