La macrophotographie remonte au début des années 1900 et a été conçue à l’origine comme un outil de recherche scientifique et d’éducation par des photographes comme Frank Percy Smith. En photographiant des sujets à un grossissement de 1:1 (c’est-à-dire à taille réelle), il a pu montrer des insectes et des plantes en détail microscopique. Son gros plan de la langue d’une mouche bleue a changé le monde de la photographie à jamais… et a horrifié les gens dans le monde entier.

F. Percy Smith dans sa maison de Southgate, le 1er avril 1936. IMAGNO / GETTY IMAGES

Il n’a pas fallu longtemps pour que d’autres photographes commencent à zoomer sur le monde miniature pour prendre des images étonnantes de tout, des flocons de neige aux gouttelettes d’eau en passant par les bijoux et les objets ménagers du quotidien. Toute photo montrant des sujets minuscules de manière extrêmement détaillée peut être classée comme une photo macro. Ainsi, vous êtes libre d’être aussi créatif que vous le souhaitez. Et ce qui fait le charme de la macrophotographie, c’est que vous n’avez même pas besoin de sortir de chez vous pour trouver des sujets captivants.

Jamie Price est un spécialiste de la macrophotographie qui prend la plupart de ses photos chez lui. Il photographie tout, des araignées domestiques qui ont l’air étonnamment mignonnes de près, des fleurs ou ses jouets préférés. Le travail de Jamie montre qu’il n’est nullement nécessaire d’aller très loin pour être créatif en macrophotographie.

Aujourd’hui, des milliers, voire des millions de photos macro sont prises chaque jour. Grâce aux merveilles de la technologie moderne, il est inutile d’être un pro ou de disposer d’un appareil photo professionnel pour prendre des clichés macro époustouflants : l’appareil photo de votre smartphone suffit !

Les réglages, le matériel et les techniques de l’appareil de macrophotographie à connaître.

Choisissez le bon objectif

Si vous souhaitez prendre des photos macro avec votre téléphone mobile, vous aurez peut-être besoin d’acquérir un objectif macro spécial. Cet objectif se visse ou se clipse sur votre téléphone. Cependant, de nombreux téléphones modernes disposent d’un mode macro intégré qui vous permet de faire la mise au point jusqu’à deux centimètres. Ainsi, peut-être êtes-vous déjà parfaitement équipé pour vous lancer dans la macrophotographie !

Si vous utilisez un appareil photo reflex numérique ou sans miroir, pensez à investir dans un objectif macro. Ceux-ci sont spécialement conçus pour faire une mise au point à très courte distance et vous donneront la meilleure qualité d’image. Vous pouvez choisir parmi des centaines d’objectifs macro, mais pour commencer, une longueur focale polyvalente entre 100 et 200 mm est recommandée.

Photographiez en mode manuel

Que vous preniez des photos avec un appareil photo ou un téléphone, le mode manuel vous permet de contrôler entièrement vos réglages et l’image finale. Certains téléphones mobiles modernes proposent un mode manuel dans leur application d’appareil photo standard. Si votre téléphone n’en dispose pas, téléchargez une application comme Moment ou Manual Camera DSLR. Sélectionnez une vitesse d’obturation au moins égale à 1/125 et une faible sensibilité ISO, par exemple 160 ou 200.

Utilisez une grande ouverture comme f/2.8 ou f/4 si vous souhaitez séparer votre sujet de l’arrière-plan et introduire un joli flou bokeh dans votre image. Notez toutefois qu’une grande ouverture, de l’ordre de f/16 ou f/22, offre une plus grande profondeur de champ et facilite la mise au point du sujet.

Utilisez la mise au point manuelle

Si vous utilisez un appareil photo sans miroir ou un reflex numérique, veillez à passer votre objectif macro en mise au point manuelle. L’autofocus est fantastique de nos jours, mais les niveaux d’agrandissement importants d’un objectif macro font qu’il est presque impossible pour votre appareil de trouver une mise au point. Utilisez le focus peaking, si votre appareil en est équipé, pour délimiter la partie de votre image qui est mise au point.

Utilsez un trépied

Quelle que soit la stabilité de vos mains, vous constaterez qu’en macrophotographie, les moindres secousses et mouvements sont exagérés. C’est pour cette raison que même les pros utilisent des trépieds pour obtenir des images ultra-nettes. Réglez votre téléphone ou votre appareil photo et pensez à utiliser un retardateur pour prendre votre photo afin de ne pas bouger votre appareil lorsque vous appuyez sur le bouton de l’obturateur.

Éclairez le motif

Les lampes LED font toute la différence, que vous preniez des photos en intérieur ou en extérieur, de jour comme de nuit. Par ailleurs, la macrophotographie ne nécessite que très peu de lumière pour éclairer de petits motifs. Investissez dans une lampe à piles que vous pouvez utiliser à l’extérieur comme à l’intérieur. Assurez-vous de vous procurer un trépied ou une griffe pour pouvoir l’installer et l’utiliser en gardant les mains libres. Vous pouvez également acheter des lampes annulaires spécialement conçues pour la macrophotographie, qui se fixent directement sur l’objectif de votre appareil photo.

Exemples de scénarios de macrophotographie

Sujets fixes

Qu’il s’agisse de la texture de votre tapis ou des courbes de votre montre préférée, les objets fixes sont parfaits pour perfectionner vos talents de macro-photographe. En supposant que vous utilisiez un trépied, vous pourrez utiliser la grande ouverture de votre objectif qui se situe autour de f/16 ou même f/22. Il sera ainsi beaucoup plus facile d’obtenir une plus grande partie de votre sujet avec une netteté parfaite. Il est également plus facile d’éclairer des sujets immobiles, ce qui permet d’utiliser une faible sensibilité ISO, comme 160 ou 200. Vous pouvez ensuite régler votre vitesse d’obturation. Commencez à 1/250 et réduisez-la jusqu’à ce que vous soyez satisfait de votre exposition. L’avantage d’utiliser un trépied pour photographier des sujets immobiles est que vous pouvez utiliser des vitesses d’obturation ultra-lentes tout en obtenant des images nettes.

Sujets mobiles

Les insectes et autres sujets en mouvement peuvent être magnifiques lorsqu’ils sont photographiés avec un objectif macro, mais ils représentent aussi un défi. Même si vous utilisez un trépied et un éclairage, vous aurez besoin d’une vitesse d’obturation suffisamment rapide pour “figer” le mouvement de votre sujet. Que vous photographiiez un ver rampant ou une sauterelle agitée, une vitesse d’obturation d’au moins 1/500 sera nécessaire pour ce scénario. Dans ce cas, vous aurez besoin d’une ouverture légèrement plus grande, comme f/11, pour laisser entrer plus de lumière. Vous aurez également besoin d’un réglage ISO plus élevé, mais n’essayez pas de dépasser 800 ISO. Au-delà, vous commencerez à introduire du bruit dans votre image. Il est toujours préférable d’utiliser une lampe LED plus brillante que d’augmenter trop fortement la sensibilité ISO.

Conseils créatifs pour la prise de photos macro

Commencez à la maison

Il est bon de commencer votre expérience de la macrophotographie en photographiant des objets qui ne bougent pas. Qu’il s’agisse de la texture de votre canapé ou de vos plantes d’intérieur préférées, vous serez étonné de voir à quel point les objets du quotidien ont l’air fantastiques une fois que vous les aurez zoomés. C’est aussi un bon moyen de vous entraîner à installer votre trépied et votre éclairage, et à faire la bonne mise au point.

Sortez de l’ordinaire

Une fois que vous vous êtes exercé à photographier des images immobiles, allez dans le jardin ou le parc local pour vous entraîner à photographier de petites créatures dans leur habitat naturel. Concentrez-vous sur une petite zone à la fois et vous verrez bientôt des signes de vie. Des mouches aux bourdons en passant par les libellules, les vers et les fourmis, vous serez étonné par la profusion de vie qui se déroule sous votre nez.

Faites preuve de créativité avec des portraits macro

Vous aimez photographier vos proches ? Qu’il s’agisse de vos enfants ou de votre partenaire, de vos parents ou de vos frères et sœurs, vous pouvez réaliser de superbes portraits d’eux grâce à vos nouvelles compétences en macrophotographie. Concentrez-vous sur des détails spécifiques plutôt que d’essayer de tout capturer. L’iris de leurs yeux, par exemple, ressemblera à des galaxies d’un autre monde grâce à la puissance de la macrophotographie. Et que dire de leurs tatouages et de leurs piercings ? Leur nez et leurs oreilles deviendront de fascinantes œuvres d’art une fois saisis de près.

Jouez avec votre nourriture

On vous a probablement appris de ne jamais jouer avec votre nourriture, mais en photographie, il faut déroger à cette règle. La macrophotographie est parfaite pour capturer la beauté des aliments. Zoomez sur vos fruits, légumes et snacks sucrés préférés pour en sublimer les couleurs et les textures. N’oubliez pas de photographier les boissons… Les bulles des boissons gazeuses sont spectaculaires !

Photographiez vos objets préférés

Les photographes commerciaux de produits utilisent la macrophotographie pour mettre en valeur tous les produits, des montres aux bijoux, en passant par les appareils électroniques et autres petites merveilles. Rassemblez quelques-uns de vos objets préférés et faites un zoom pour capturer les détails les plus subtils qui font que vous les aimez tant. N’oubliez pas les objets de vos proches. Qu’il s’agisse du badge nominal de votre animal de compagnie ou du jouet préféré de votre enfant, il n’y a pas de meilleur moyen de célébrer les choses qui comptent.

Où que vous mènent vos aventures de macrophotographie, rappelez-vous que le plus important est de vous amuser. Il n’y a pas de règles ni de limites à votre créativité. L’essentiel est d’expérimenter avec différents motifs et idées, et de prendre des photos aussi souvent que possible.

Consultez notre blog pour obtenir d’autres conseils en matière de photographie et trouver de l’inspiration !

Commentaires